Nous allons aborder aujourd’hui la question des massages. Pas pour vous parents! Mais pour votre enfant.

Et oui, tout comme nous, les enfants adorent être touchés, caressés, câlinés. Tellement d’émotions passent à travers ces gestes. Les massages pour bébé sont une vraie occasion de partager tout l’amour que nous avons pour eux.

Depuis quelques semaines, nous avons commencé à prendre des cours de massages pour notre fille. Pour tous les bénéfices que cela peut apporter à votre enfant (et à nous indirectement), nous aurions eu tort de nous en passer.

Dans notre liste de naissance, en plus d’articles de puériculture en tout genre, nous avions créé une cagnotte avec comme objectif de financer ces séances de massage (et éventuellement des sessions de bébé nageurs). Nous avons commencé à rechercher sur internet pour avoir une idée des tarifs et types de séances. Il y a de plus en plus de personnes offrant leur services de massage pour bébé, et à tous niveaux de prix. Attention à choisir quelqu’un de fiable.

Sans recommandation, c’est difficile. Je n’y avais pas pensé mais vous pouvez demander conseils et retour d’expérience sur des groupes de maman/parents sur réseaux sociaux, il y en a de plus en plus. Egalement, voyez si vous voulez ou si vous pouvez vous déplacer ou si vous préférez faire venir la personne à votre domicile.

La question des horaires est importante aussi. La plupart des séances ont lieu pendant la semaine, parfois les samedis. Nous voulions tous les deux être là pendant les séances, il fallait donc que ce soit le week-end ou éventuellement en fin de journée (mais moins idéale car bébé est plus fatigué). Après quelques prises de contact, nous avons découvert la maison de la parentalité à Lyon. Une vraie révélation ! Je ne connaissais pas avant mais il semble qu’il y en ait dans toutes les villes.

C’est vraiment un super lieu associatif pour parents, futurs parents et enfant qui proposent des tas d’activités à faire séparément ou ensemble. Les intervenants sont des professionnels qui ont l’habitude de gérer les attentes et besoins de ce public bien spécifique. Parmi les activités proposées, il y a des séances de massage bébé, animés par Audrey Ralaivitanarivo (http://audreyralaivita.fr/) Normalement, ce sont de sessions qui ont lieu sur place à la maison de la parentalité en semaine mais j’ai pris contact directement avec Audrey qui a accepté de venir chez nous, le samedi en début d’après-midi. Nous étions bien rassurés qu’elle intervienne à la maison de la parentalité, un vrai gage de confiance ! Et nous n’avons pas regretté notre choix.

Déroulement des séances

Audrey nous a proposé de découper l’apprentissage du massage en 4 étapes :

  • Les jambes: c’est le plus facile et le plus accessible. On enlève le pantalon et hop bébé se retrouve les jambes nues. Plus qu’à palper ces petites cuisses potelées !
  • Le ventre: peut-être la partie du corps la plus intéressante surtout lorsque votre enfant souffre de « coliques » ou de problèmes de digestion en tout genre.
  • Les bras: les premiers mois, votre bébé est très ramassé sur lui-même et doit développer sa souplesse et étendre ses muscles.
  • Dos/Tête: Pure moment de relaxation

Tout le temps sur le dos, nous ne prenons pas assez le temps de leur caresser le dos, le visage, le cou, le crâne. Massage à effectuer tout en douceur pour ne pas brusquer sa colonne vertébrale et sa fontanelle. Chaque séance dure 1h. Audrey nous a donné un petit flacon d’huile de tournesol bio. Idéale pour masser bébé , sans risque d’allergie, sans odeur et à composition 100% saine.

Nous commençons d’abord par un petit temps de relaxation pour pouvoir être pleinement disponible, recentré et détendu. Puis nous attaquons le massage. Si bébé n’est pas disposé à se faire masser pendant la séance (grognon, fatigué…) , un poupon est à votre disposition pour vous entraîner.

Vous aurez tout le loisir de pratiquer ensuite sur votre enfant. Il faut savoir que c’est vous qui faites le massage et non pas l’intervenante. L’objectif est clairement que vous appreniez les mouvements pour pouvoir par la suite les répéter autant de fois que vous le souhaitez. A la fin de chaque séance, Audrey nous a donné des feuilles schématisant tous les mouvements. Bien pratique pour se souvenir!

C’est aussi l’occasion d’échanger sur les réactions de bébé pendant le massage. Certains pleurent, parlent, se mette les doigts dans la bouche, gesticule ou reste tranquille. Parfois tout cela en une seule et même séance. Avec le temps, vous apprenez à repérer quand il est propice de lui proposer un massage.

Bénéfice du massage

– Communication affective: Le massage permet de développer le lien d’attachement entre parent et enfant. Le contact physique stimule la production d’ocytocine (fameuse hormone qui agit notamment sur la production de lait, contraction utérine et plus généralement sur le comportement maternel, le lien social, le bien être etc…)

– Le sommeil: La relaxation engendrée par le massage est propice à l’endormissement. Et nous savons tous à quel point le sommeil de bébé est essentiel à son développement….et à la patience de papa maman !

La digestion: Les massages ventraux (mais pas seulement) améliorent la digestion

Défenses immunitaires: – Des petits points d’acupuncture peuvent être massés pour stimuler leurs défenses immunitaires. De plus le massage stimule la circulation sanguine et le système lymphatique.

Développement cognitif: – Stimulation de leur sens du toucher et donc développement cognitif

Autres bénéfices:

– Prise de conscience de leur corps

– Ils apprennent à respecter leur corps car ils ont été habitué à être touché, à être écouté et leur besoin ont été comblés.

Nous aimons tous être massés. Et bien vous l’aurez compris ,bébé ne fait pas exception. Etre touché est extrêmement important pour le développement intellectuel, moteur et émotionnel de l’enfant. L’enfant est le plus réceptif entre 1 mois et 6 mois, âge à partir duquel il ne tient plus en place.

Il est donc préférable de commencer les massages dans cette tranche d’âge mais pas du tout obligatoire. Les gestes appris peuvent être répétés quand on le souhaite et aucune limitation d’âge.

Avec le temps , il est même très probable que votre enfant vous réclame un massage. Surtout pas de pression, ne vous inquiétez pas si le massage n’est pas reproduit à la perfection. L’essentiel est de partager un moment privilégié avec votre enfant et de le faire bénéficier de toute votre attention.